Acquisitions et inventaire

Avec l'arrivée régulière de nouveaux costumes, le CNCS assure en permanence sa politique de développement et d’acquisitions. Son premier fonds composé des costumes issus des collections de la Bibliothèque nationale de France, de la Comédie-Française et de l'Opéra national de Paris, s'est ainsi rapidement enrichi de dons et d'acquisitions provenant de costumiers, de théâtres, de compagnies, d'artistes mais aussi de fondations comme la Fondation Noureev. 

Les acquisitions

Le Centre national du costume de scène a pour mission première de constituer et de préserver une collection nationale dont l’intérêt est scientifique et patrimonial. Il enrichit régulièrement ses collections, grâce à un dialogue constant avec les théâtres, les compagnies, et autres acteurs du monde du spectacle vivant.

Ainsi, depuis sa création, le musée a été sollicité par de nombreux interlocuteurs soucieux de préserver leur patrimoine, recevant les dons de costumiers (Christian Lacroix, Frank Sorbier), de théâtres et de compagnies (Les Carnets Bagouet, le Ballet Atlantique Régine Chopinot, La Compagnie Contre-Jour d’Odile Duboc, L'Illustre Théâtre de Jean-Marie Villégier, le Théâtre national de Chaillot…), d’opéras (Opéra de Marseille), d’artistes et de leurs familles (Jacqueline François, Jane Rhodes, Régine Crespin et Jacques Mars), …

En 2008, la Fondation Noureev fait don de la collection Rudolf Noureev, un lieu dédié à la mémoire du danseur a ouvert en octobre 2013.

L’inventaire

Le CNCS établit systématiquement l'inventaire et la documentation de ces costumes nouvellement acquis, formant ainsi la base de leur étude : descriptif des éléments et des matières, étiquetage avec un numéro, photographies, relevé d'inscriptions, constat d'état, documentation sommaire du spectacle auquel se rattache le costume et, pour certains d'entre eux, relevé de la documentation conservée à la Bibliothèque-musée de l'Opéra de Paris et à la Bibliothèque nationale de France : maquettes, photographies, dossiers d'œuvres et dossiers d'artistes.

Ces informations, réunies sur un logiciel de gestion des collections, compilent inventaire et données documentaires. Consultable sur place, ou partiellement sur le site internet du musée, cette base de données permet à tous, grand public et professionnels, de découvrir et d'étudier la collection.