Explorer les collections

Le CNCS, une démarche pilote, un musée unique au monde

10 000 costumes, soit environ 20 000 pièces, sont actuellement conservés au CNCS. Ils proviennent de productions du spectacle vivant, théâtre, opéra, ballet, danse ou théâtre de rue.

Découvrir toutes les collections

Les collections : la mémoire d’institutions et d’artistes légendaires

Alors qu’ils représentent le patrimoine le plus important en termes de dépenses et de biens pour les théâtres, les costumes de scène n’avaient jamais fait l’objet d’une réelle politique de sauvegarde jusqu’à la création du Centre. Ils témoignent de la créativité des costumiers qui les ont dessinés et du savoir-faire des ateliers qui les ont réalisés. Ils portent en eux l’empreinte des interprètes qui les ont sublimés sur scène.

Les plus anciens remontent au XVIIIe siècle. Il s’agit de vêtements authentiques (habits et gilets masculins), donnés ou achetés par la Comédie-Française après la Révolution française pour être utilisés dans un répertoire d’inspiration XVIIIe siècle (Marivaux, Beaumarchais…). Outre ces pièces exceptionnelles, la collection comprend pour l’essentiel des productions créées depuis de la seconde moitié du XIXe siècle. À l’origine du projet en 1995, le Ministère de la culture et de la communication sollicite les grandes institutions nationales, la Bibliothèque nationale de France (Département Arts du spectacle), la Comédie-Française et l’Opéra national de Paris pour constituer le premier fonds de la collection comprenant 8 500 costumes à l’ouverture du CNCS.

Le fonds déposé par la Bibliothèque nationale de France reflète la richesse et la variété de sa collection du Département des Arts du spectacle. Elle comprend les costumes de la Compagnie Renaud-Barrault, du Théâtre de l’Atelier sous la direction de Charles Dullin, du Théâtre du Campagnol dirigé par Jean-Claude Penchenat ainsi que ceux de Philippe Guillotel pour les Jeux Olympiques d’Albertville mis en scène par Philippe Decouflé, en 1992.

Le fonds de la Comédie-Française couvre trois siècles de l’histoire de ce grand théâtre. Les costumes ont été réalisés dans ses ateliers de couture dont la réputation est immense, notamment pour les vêtements de coupe historique. Certains ont été créés par Suzanne Lalique, Lila de Nobili ou Thierry Mugler et portés par Sarah Bernhardt, Mounet-Sully ou Jean Marais…

Le fonds de l’Opéra national de Paris comprend 5 000 costumes d’opéras et de ballets couvrant un siècle et demi depuis 1872, avec des costumes signés de Bakst, Benois, Derain, Cocteau... La plupart d’entre eux ont été réalisés dans les ateliers de couture de l’Opéra et portés par tous les grands interprètes, Serge Lifar, Yvette Chauviré, Maria Callas, Rudolf Noureev, Régine Crespin, Luciano Pavarotti…

Le CNCS conserve par ailleurs une exceptionnelle collection d’environ 2000 dessins et maquettes de costumes créés par Christian Lacroix pour la scène (opéra, danse et théâtre). Le couturier Frank Sorbier a également fait don de ses maquettes de costumes pour deux opéras, La Traviata et Les Contes d’Hoffmann.

Une collection d’éléments de décors de scène

Le Centre national du costume de scène et de la scénographie conserve un ensemble de toiles peintes et d’éléments de décors et de machinerie (châssis, tampons, mâts, praticables, outils) datant du milieu du XXe siècle. Dans cette continuité, des compagnies de danse contemporaine ont légué certains décors en complément de leurs dons de costumes.