Barockissimo ! Les Arts Florissants en scène

Du 9 avril au 18 septembre 2016

En 2016, le Centre national du costume de scène à Moulins célèbre ses 10 ans et débute cette année anniversaire sur un air de musique baroque, avec une exposition des plus beaux costumes provenant des spectacles des Arts Florissants.

Les Arts Florissants, fondés en 1979 par le chef d’orchestre franco-américain William Christie, sont un acteur majeur de la redécouverte du répertoire baroque. L’enthousiasme suscité par la production désormais historique d’Atys de Lully, à l’Opéra-Comique en 1987, a conduit Les Arts Florissants à travailler depuis trois décennies avec les plus grands metteurs en scène Jean-Marie Villégier, Alfredo Arias, Pierre Barrat, Luc Bondy, Robert Carsen, Clément Hervieu-Léger, Andreas Homoki, Adrian Noble, Pier Luigi Pizzi... et chorégraphes Francine Lancelot, Trisha Brown, Jiří Kylián, Blanca Li, José Montalvo, Robin Orlyn. 

L’exposition évoque l’incroyable inventivité des Arts Florissants, celle d’un « baroque toujours plus baroque » avec près de cent cinquante costumes de scène provenant de différentes productions. Elle met également en scène reproductions de maquettes de décors et de costumes, photographies, extraits de films, le tout en musique ! On admirera tout autant l’art et l’originalité des costumiers que l’audace et l’esprit d’aventure des Arts Florissants, passant du tonnelet Louis XIV aux plumes des Incas ou au travesti haute couture ! 
Les nombreux spectacles évoqués dans cette exposition ont été joués sur les plus grandes scènes françaises, l’Opéra national de Paris, l’Opéra-Comique, le Théâtre des Champs- Elysées, le Théâtre du Châtelet, le Théâtre de Caen, le Festival International d’Aix-en- Provence, dans de prestigieux festivals et aussi à Vienne, à Madrid ou à New York. Ils attestent du partenariat fructueux entre ces grandes maisons et Les Arts Florissants, et du soinqu’elles mirent à la conception et à la réalisation des productions, dans un esprit de création permanente, en associant tous les métiers contribuant aux arts du spectacle. La marque visuelle laissée par chaque production, ses décors, ses costumes, parfois enrichie par l’apport de la vidéo, confirme cette richesse de points de vue que l’on découvrira dans l’exposition.

Les Arts Florissants
Ensemble de chanteurs et d’instrumentistes voués à la musique baroque, fidèles à l’interprétation sur instruments anciens, Les Arts Florissants sont dans leur spécialité l’une des formations les plus réputées au monde. William Christie en est le directeur musical fondateur et a confié au ténor britannique Paul Agnew la mission de directeur musical adjoint et chef associé. Depuis 2015, Les Arts Florissants sont accueillis en résidence à la Philharmonie de Paris.

Depuis Atys de Lully à l’Opéra-Comique en 1987, recréé triomphalement en mai 2011, la scène lyrique leur assure de nombreux succès aussi bien avec Rameau (Les Indes galantes, Hippolyte et Aricie), Lully et Charpentier (Médée, David et Jonathas) qu’avec Handel (Orlando, Alcina, Hercules), Purcell (King Arthur, Dido and Aeneas, The Fairy Queen), Mozart (Die Zauberflöte, Die Entführung aus dem Serail), ou encore avec la trilogie lyrique de Monteverdi, comme aussi avec des compositeurs plus rarement interprétés, Landi (Il Sant’Alessio), Cesti (Il Tito), Campra (Les Fêtes Vénitiennes) ou Hérold (Zampa).

 

Commissariat de l’exposition et direction artistique

William Christie

Claveciniste, chef d’orchestre, musicologue et enseignant, William Christie est l’artisan de l’une des plus remarquables aventures musicales de ces trente dernières années. Pionnier de la redécouverte de la musique baroque, il a révélé à un très...

Claveciniste, chef d’orchestre, musicologue et enseignant, William Christie est l’artisan de l’une des plus remarquables aventures musicales de ces trente dernières années. Pionnier de la redécouverte de la musique baroque, il a révélé à un très large public le répertoire français des XVIIe et XVIIIe siècles. Installé en France depuis 1971, la carrière de ce natif de Buffalo, formé à Harvard et à Yale, a pris un tournant décisif lorsqu’en 1979 il a fondé Les Arts Florissants. À la tête de cet ensemble, William Christie a su imposer une griffe très personnelle, comme musicien et homme de théâtre, à la redécouverte d’un répertoire jusqu’alors largement négligé et oublié. Grand officier de l’Ordre de la Légion d’honneur, de l’Ordre des Arts et Lettres et de l’Ordre National du Mérite, il est Docteur Honoris Causa de la State University of New York à Buffalo, de la Juilliard School de New York et de l’Université de Leiden aux Pays-Bas. Élu à l’Académie des Beaux-Arts en novembre 2008, William Christie a été reçu officiellement sous la coupole de l’Institut en janvier 2010. Il est aussi membre honoraire de la Royal Academy of Music de Londres.

En savoir plus En savoir moins

Martine Kahane

Conservateur général des bibliothèques Martine Kahane a été de 2006 à 2011 la directrice du Centre national du costume de scène. Elle s’est attachée pendant trente-cinq ans à participer à la constitution de la mémoire de l’Opéra national de...

Conservateur général des bibliothèques Martine Kahane a été de 2006 à 2011 la directrice du Centre national du costume de scène. Elle s’est attachée pendant trente-cinq ans à participer à la constitution de la mémoire de l’Opéra national de Paris. Elle a d’abord dirigé la Bibliothèque-Musée de l’Opéra (qui dépend de la BnF), avant de créer et de diriger le Service Culturel, à la demande d’Hugues Gall alors directeur de l’Opéra national de Paris. Le Palais Garnier est sa terre d’élection, le XIXe siècle sa période favorite, La Petite danseuse de quatorze ans de Degas son oeuvre préférée, d’où une vingtaine d’expositions et autant de publications sur l’architecture de Charles Garnier, les ateliers de costumes et la compagnie du Ballet de l’Opéra, les Ballets Russes de Diaghilev…Elle est aujourd’hui présidente des Arts Florissants.

En savoir plus En savoir moins

Catherine Massip

Catherine Massip archivistepaléographe, docteur ès lettres et sciences humaines, conservateur général, a été directeur du département de la Musique de la Bibliothèque nationale de France de 1988 à 2010 et directeur d’études puis émérite à...

Catherine Massip archivistepaléographe, docteur ès lettres et sciences humaines, conservateur général, a été directeur du département de la Musique de la Bibliothèque nationale de France de 1988 à 2010 et directeur d’études puis émérite à l’École pratique des Hautes Études (IVe section) de 2004 à 2014. Elle a publié plusieurs ouvrages sur la musique française des XVIIe et XVIIIe siècle sur les sources musicales (Le livre de musique, 2008) et dirigé ou contribué à des ouvrages collectifs, des catalogues d’exposition. Actuellement chercheur associé à l’IReMus (Institut de recherche sur la musique en France), elle participe à divers programmes (écrits sur la musique, éditions musicales, histoire des collections musicales). Associée à l’histoire des Arts Florissants depuis la fondation de l’ensemble, elle a été présidente de l’association entre 1996 et 2011. Avec Gérard Khoury, elle a préparé le livrehommage William Christie et Les Arts Florissants. 30 années en images (2011).

En savoir plus En savoir moins

Alain Batifoulier

Après des études à l’Ecole des Beaux-Arts de Lyon, il se consacre à la scénographie, à la création de costumes pour le spectacle, au design et au graphisme pour les expositions. Au théâtre, auprès de metteurs en scène comme Daniel Mesguich, Marcel...

Après des études à l’Ecole des Beaux-Arts de Lyon, il se consacre à la scénographie, à la création de costumes pour le spectacle, au design et au graphisme pour les expositions. Au théâtre, auprès de metteurs en scène comme Daniel Mesguich, Marcel Maréchal, Pierre Pradinas, Philippe Faure. Plus de cent cinquante réalisations illustrant des grands classiques : Euripide, Shakespeare, Molière, Racine… et des contemporains : Valère Novarina, Charles Juliet, Jacques Audiberti… Il travaille pour la création d’oeuvres musicales contemporaines : Marius Constant, Luciano Berio, pour le lyrique à l’Opéra de Paris avec Carmen, au Théâtre de la Monnaie de Bruxelles pour La Passion de Gilles de Rais de Philippe Boesmans (création) et à la Scala de Milan pour Il Giardino Religioso de Bruno Maderna. Il réalise également des mises en espace d’expositions pour la Bibliothèque nationale de France pour plus de onze projets dont Ionesco (2009), le Musée Galliera Sous l’Empire des crinolines (2008), le CNCS pour Les Insolites (2011) et L’Envers du décor (2012). Dans le domaine de l’art contemporain, une longue collaboration avec le Passage de Retz, et une présence renouvelée à l’Espace Culturel Louis Vuitton à Paris.

En savoir plus En savoir moins

Simon de Tovar

Diplômé de l’ATEP (école de communication visuelle et de design graphique), il monte un atelier de décor à Paris et partage ses activités entre le design de meubles et de luminaires, la scénographie évènementielle et est associé comme...

Diplômé de l’ATEP (école de communication visuelle et de design graphique), il monte un atelier de décor à Paris et partage ses activités entre le design de meubles et de luminaires, la scénographie évènementielle et est associé comme scénographe et graphiste avec Alain Batifoulier depuis plus de 10 ans pour des expositions à la Bibliothèque nationale de France, au Musée Carnavalet, au Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme, au Musée Galliera, à la Maison de Victor Hugo, au CNCS ainsi qu’à l’Espace Culturel Louis Vuitton à Paris.

En savoir plus En savoir moins