Exposition

RUDOLF NOUREEV 9 mai au 11 novembre 2009
LA TRAME D'UNE VIE

« On vit parce qu’on danse, on vit tant qu’on danse » répétait Noureev, brûlant aux quatre coins du monde les étapes d’un parcours de danseur, de chorégraphe, de maître de ballet et de directeur de compagnie…

A l’occasion du don fait au Cncs par la Rudolf Nureyev Foundation d’une très importante collection de documents, d’objets, de mobiliers, d’œuvres d’art, de costumes… ayant appartenu à ce célèbre danseur et chorégraphe devenu légendaire, et en préfiguration du « lieu de mémoire Rudolf Nouree v » qui sera installé au Quartier Villars, le CNCS et la Rudolph Nureyev Foundation présentent, l’exposition « Rudolf Noureev, 1938 – 1993, la trame d’une vie », qui évoque, à travers photographies, costumes, maquettes…la vie de cette icône de la danse et ses ballets.


Conçue à partir des collections de photos et de costumes ayant appartenu à Rudolf Noureev, l’exposition développe les principales étapes d’une vie tout entière dédiée à la danse.

L’exposition, scénographiée par Ezio Frigerio, présente une centaine de costumes des ballets qu’il a chorégraphiés et dansés, Le Lac des cygnes, Marguerite et Armand, Giselle, Raymonda, Casse-Noisette, Roméo et Juliette, La Belle au bois dormant, Cendrillon, Washington Square, Manfred, Don Quichotte et La Bayadère…Des productions dont les costumes sont de Cecil Beaton, Ezio Frigerio, Nicholas Georgiadis, Martin Kamer, Franca Squarciapino, Hanae Mori…
Une centaine de photos évoquent cette vie légendaire, pour la plupart provenant des collections de Rudolf Noureev, gardées par lui dans les multiples lieux de vie il posa parfois ses valises, entre Paris, Londres, New York, etc.
Grâce à des extraits de films, on revit la présence mystérieuse de Noureev qui, sur un plateau de théâtre, captait l’attention de la salle entière et l’attachait à lui. Son ami et pair, Mikhaïl Baryshnikov, disait de lui : « Il avait le charisme et la simplicité d’un homme de la terre, et l’arrogance inaccessible des dieux. »

Commissariat d’exposition : Martine Kahane
Scénographes : Ezio Frigerio assisté de Giuliano Spinelli

Cette exposition a été également présentée à l'étranger :

SAN FRANCISCO - De Young Museum - 6-10-2012 au 17-02-2013

SAINT-PETERSBOURGPalais Cheremetiev - 9-07 au 12-09-2010