Portrait de Delphine Lebovici - scénographe

Découvrez le parcours de la scénographe de l'exposition "Artisans de la scène. La fabrique du costume"

Après "En piste, les plus beaux costumes de cirque" en 2013 et "Shakespeare, l'étoffe du monde" en 2014, le CNCS a de nouveau fait appel à Delphine Lebovici pour réaliser la scénographie de l'exposition actuelle : "Artisans de la scène".

Après des études de scénographie à l'Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris, Delphine Lebovici réalise des performances et des installations ainsi que des créations théâtrales tout en travaillant pour la télévision et le cinéma. Elle crée notamment Muséum, pièce pour 9 danseurs comédiens, basée sur un travail de notation théâtrale et chorégraphique inventée, et Girouette, création collective pour une danseuse, expérience d'une traversée de Paris dans trois machines imaginaires.

Delphine Lebovici se consacre ensuite à la scénographie de théâtre, danse, opéra et spectacle. Décors et costumes de théâtre pour Une petite douleur d'Harold Pinter et Les sept contre Thèbes mis en scène par Frédéric Fuster, décors de spectacle géants et mobiles, pour Opéra de Lune mettant en scène 350 figurants. A l'Opéra de Bonn elle conçoit une scénographie pour La Walkyrie et assiste la mise en scène de Paul Stern dans La sonate des spectres de Strinberg. En 2014, elle met en scène et scénographie l’opéra Hansel et Gretel pour l’association Appel d’air. Pour la danse, elle crée le décor et l'éclairage de Damier de Chris Pages dans le cadre de la semaine de la Danse à Paris.

Elle développe par la suite des scénographies pour la mode auprès de Jean Paul Gaultier, Kenzo, Issey Miyake ou Alexander Mc Queen.

Depuis une quinzaine d'année, elle conçoit aussi la scénographie et le graphisme d'expositions pour des institutions telles que, le Ministère de la Défense : Le Pavillon français à Auschwitz (2005), le Centre Pompidou avec l'exposition : Charlotte Perriand (2006) et Le Centre Pompidou Mobile (2011 et 2012), le Musée Guimet : Les Paravents Découvertes (2007), la BnF : Les Malles Livres (2008), les Archives Nationales : Les Menus plaisirs du Roi (2010), l'Opéra Garnier (BMO) : Rolf  Libermann (2010), la Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration : Polonia et Cieslewitz (2010), l'Agence France Muséum : Préfiguration du musée des enfants : Louvre Abu Dhabi (2015), le Musée Fabre : Odilon Redon, Prince du rêve (2011), le Camps des Milles : Mémoire pour demain (2012), le Centre National du costume de scène : En Piste! Les plus beaux costumes de cirque (2013) et Shakespeare, l’étoffe du monde (2014).

Par ailleurs elle crée en 2003, l'association Artélab, et organise en temps que commissaire et artiste des expériences pluridisciplinaires donnant lieu à des expositions : Lumière subjective en 2003 et Téléportation en 2007 dans le cadre de Nuit Blanche. Elle crée à cette occasion deux installations, Lux, distributeur de lumière et Décompression.

Enfin elle enseigne à l’IESA la scénographie, la méthodologie de projet et accompagne les étudiants de Licences et Masters dans la préparation de leur diplôme en section métiers de la culture et marché de l’art.